Dernières nouvelles
Appel à projets d’innovation en vue de l’intensification durable de l’Agriculture Octobre 2017

Appel à projets d’innovation en vue de l’intensification durable de l’Agriculture Octobre 2017

Domaine concernés par l’appel

Intensification durable de la production agro-sylvo-pastorale

 

Cadre de l’appel

C’est dans le cadre du projet « Campus de l’innovation », financé par le FSPi N° 2017-02, que s’exécute cet appel à projet 2017 du FONRID. L’objectif principal du projet « Campus innovation », dont le FONRID est partenaire avec l’IRD, est de favoriser et soutenir la recherche ouverte et l’innovation responsable en accompagnant dans cette voie la politique nationale de recherche et d’innovation (plan d’action opérationnel 2017-2020). Il s’agit principalement de  co-animer la relation « Science-Société » dans le cadre d’un campus franco-burkinabè de l’innovation à Ouagadougou, véritable carrefour d’acteurs et « fabrique » de collaborations entre la recherche scientifique, l’innovation et la Société au sens large. Il s’agit d’y promouvoir des innovations issues de la recherche, qui répondent aux besoins des populations et respectent les principes du développement durable.

Le Burkina Faso connait une croissance démographique forte de 3,1% par an avec une population jeune (47% de moins de 15 ans) et rurale (77%). Les enquêtes menées sur les conditions de vie des ménages font ressortir un repli de l’incidence de la pauvreté de seulement 2,5% depuis 2003, avec 43,9% de la population vivant actuellement en-dessous du seuil de pauvreté (108 454 FCFA2). Environ 35% des enfants souffrent de malnutrition chronique (dont 15% sous la forme sévère). Les zones de vulnérabilité généralisée et d’insécurité alimentaire couvrent une vingtaine de provinces structurellement déficitaires localisées essentiellement dans 4 régions (Nord, Sahel, Centre-Nord, Est). Ces zones de vulnérabilité sont essentiellement rurales avec une population active sur la production agro-sylvo-pastorale.

L’Agenda 2030 de développement durable, adopté en septembre 2015 par les Nations Unies, constitue un véritable projet de transformation des pratiques, des modes de vie, de production et de consommation, qu’il convient de mettre en œuvre au Burkina Faso. Dès lors, comment accompagner ce pays sur la voie d’une autosuffisance alimentaire et nutritionnelle par une intensification durable de la production agro-sylvo-pastorale par des pratiques et approches innovantes de développement inclusif et durable ?

Cela passe par le renforcement des capacités des acteurs locaux (organisations paysannes, agents d’appui-conseil associatifs, publics et privés) à innover collectivement mais aussi par la mise à l’échelle («scaling-up», diffusion, dissémination) d’innovations réussies localement.

L’appui à ces différents processus (conception d’innovations et/ou dissémination d’innovations) est un enjeu central, qui requiert également de repenser le rôle du conseil agricole, de la recherche, des agences de développement, pour identifier des formes nouvelles d’intervention.

Les thèmes techniques d’innovations permettant d’aller dans le sens d’une intensification durable de la production agro-sylvo-pastorale sont les suivants :

(i) amélioration de la sécurité et de la souveraineté alimentaires (développement durable des productions agricoles, amélioration de la productivité animale et de la compétitivité des produits animaux, amélioration de la santé animale et renforcement de la santé publique vétérinaire, développement durable de l’hydraulique agricole, prévention, et gestion des crises alimentaires et nutritionnelles);
(ii) amélioration des revenus des populations rurales (promotion de l’économie agricole locale);
(iii) développement durable et gestion des ressources naturelles (gouvernance environnementale et promotion du développement durable, gestion durable des eaux, des sols et sécurisation foncière en milieu rural, sécurisation et gestion durable des ressources pastorales, amélioration des productions forestières fauniques et halieutiques);
(iv) amélioration de l’accès à l’eau potable et du cadre de vie (eau potable et assainissement, assainissement de l’environnement et amélioration du cadre de vie);
(v) développement du partenariat entre les acteurs du monde rural (pilotage et soutien).

Par ces actions dont la principale vise l’intensification des exploitations et la valorisation de leurs productions, le secteur rural contribuera substantiellement au Produit Intérieur Brut. Cela va aussi en droite ligne avec l’axe 3 du PNDES qui est de « dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois »

La recherche scientifique et l’innovation ont un rôle clé à jouer pour y parvenir. Or, aujourd’hui, force est de constater leur insuffisante mobilisation, en particulier, la trop faible contribution de la recherche à la fois dans ses fonctions de production de connaissances utiles au changement, d’innovations mais aussi de formation de nouvelles compétences pour les métiers pertinents et utiles de demain.

Aussi, est-il nécessaire voire indispensable de changer de paradigme, de faire évoluer la recherche pour qu’elle soit davantage en capacité de créer de la valeur, des solutions, d’innover. Il faut aujourd’hui :

  • ouvrir la recherche à la société, ouvrir les laboratoires,
  • accompagner l’insertion des chercheurs dans des systèmes d’innovation, les inciter à co-créer avec des acteurs publics, privés ou encore avec la société civile en quête de nouvelles voies de développement,
  • aider les chercheurs à valoriser les résultats de leurs recherches dans des formes de valorisation plus appropriées, qui les rendraient utilisables par des entreprises innovantes et impactantes.

Objet de l’appel à projets

Le présent appel à projets s’adresse principalement à des porteurs de projets visant l’intensification durable de la production agro-sylvo-pastorale et qui proposent de favoriser et soutenir la recherche ouverte et l’innovation responsable.

Ces projets doivent permettre d’accompagner dans cette voie la politique sectorielle de la recherche et de l’innovation (plan d’action opérationnel 2017-2020 du ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation).  .

Il s’agit de promouvoir des inventions/innovations issues de la recherche, qui répondent aux besoins des populations et respectent les principes du développement durable.

Il vise à renforcer la contribution de la recherche et de l’innovation aux dynamiques d’intensification durable, permettant notamment :

  • la protection de la biodiversité,
  • la lutte contre le changement climatique ou la désertification, ce en accompagnant par exemple des changements de modes de vie (ville durable, accès à l’énergie propre, recyclage, etc.),
  • des techniques/approches de production innovantes ou
  • de nouveaux modèles d’affaires pour des start-ups ou de grandes entreprises pour qu’elles améliorent leur intégration dans l’environnement local.

Les projets recevables dans le cadre de cet appel sont les projets qui se basent sur des acquis scientifiques significatifs existants. Le FONRID a pour objectif d’accompagner le déploiement des étapes expérimentales et appliquées (confirmer l’utilité, la faisabilité, l’efficacité et la durabilité de l’innovation).

Il s’agit par exemple de

  • Faire de la démonstration participative (qui implique toute les parties prenantes, du créateur à l’utilisateur) en vue de montrer la pertinence, l’efficacité et la faisabilité de technologies ou de procédés issus de la recherche et dont l’impact permettra d’améliorer directement de manière significative et durable les conditions de vie des populations ;
  • Faire de la co-conception innovante, au sein de projets interdisciplinaires, pour adapter des inventions aux réalités et besoins des utilisateurs finaux.
  • Mettre en lien de façon originale des inventions de la recherche avec des problèmes d’intensification durable qui n’ont pas encore trouvé de solutions.

Il ne s’agit pas de proposer des projets où l’essentiel des activités à mener repose sur des recherches bibliographiques, des enquêtes ou des études en vue de maitriser les contours d’un sujet ou pour mettre en place une stratégie ou une méthodologie. Ces étapes doivent déjà être franchies pour soumettre son projet au présent appel.

 

Très important : La création d’une entreprise pour la commercialisation d’un résultat de recherche n’est pas éligible au FONRID.

Numéro de l’appel : FONRID/FSPI/Innov1/2017

Date de publication : 3 Octobre 2017

Source de financement : FONRID/IRD/MAEDI

Durée du projet : maximum douze (12) mois

Délais de soumission : Le dossier de soumission de la proposition de projet doit parvenir en formats papier et électronique au siège du FONRID le 31 octobre 2017 à 15 h 00 TU au plus tard. Aucun dossier ne devrait être envoyé par fax. Aucun dossier parvenu hors délai ne sera pris en considération quel que soit le motif.

Langue de rédaction : Les propositions soumises devront être rédigées exclusivement et entièrement en langue française.

Axes thématiques

L’appel concerne l’innovation dans les domaines spécifiques suivants :

  • L’Agriculture et d’intensification durable : au sens large, elle inclut la production végétale, forestière, animale et halieutique. Le défi est de produire plus et mieux tout en étant financièrement viable dans un contexte de développement durable malgré les incertitudes liées aux changements climatiques. Il faut progresser dans le domaine de la fertilité des sols, de l’agriculture écologiquement intensive, de la génétique, de la protection des espèces et du maintien de leur diversité, de l’aquaculture intégrée, de la lutte contre les pathologies animales et végétales et leurs vecteurs, etc. Pour valoriser le travail des acteurs paysans et nourrir les villes, les connaissances sur l’ensemble de la chaîne de valeur agroalimentaire doivent fortement progresser. Les aspects liés à la sécurité alimentaire sont également considérés.
  • Les enjeux environnementaux sont abordés transversalement. Ils intègrent notamment :
    • La contribution à la biodiversité ;
    • La résilience au changement climatique (atténuation, adaptation) ;
    • La lutte contre la désertification.

Seront pris en compte la compréhension des modalités et des conséquences des changements climatiques (observées ou potentielles), la compréhension des changements anthropiques, notamment la pression anthropique sur les ressources, sur les sols et la gestion de l’eau et du sol, etc.

Eligibilité

Sont éligibles au présent appel à projets du FONRID, toute personne physique ou morale (équipe de recherche-développement, d’encadrement technique, de vulgarisation), tout innovateur ou inventeur individuel, émanant des structures nationales publiques ou privées menant leurs activités au Burkina Faso et dont le projet cadre avec le thème retenu de l’innovation en intensification durable de l’Agriculture au Burkina Faso.

Les institutions internationales exécutant leurs activités de R/D ou innovations au Burkina Faso sont éligibles au présent appel à projet, dans les mêmes conditions que les structures nationales.


 

Procédures de soumission et d’analyse des propositions

Les étapes du processus de soumission et les échéances sont :

Les idées de projets sont soumises sous forme de brèves notes conceptuelles de projets (NCP), sur lesquelles sera opérée une présélection. A l’issue de la présélection, les meilleures NCP seront invitées à soumettre des projets complets détaillés (PCD) qui fferont l’objet d’une évaluation finale par le CST/FONRID.

A l’issue de la validation par le Conseil d’Administration des résultats de l’évaluation par le CST et d’un redimensionnement éventuel des projets en fonction du budget demandé, les finalistes seront invités à effectuer les formalités administratives pour engager la mise à disposition des financements et le démarrage du projet.

NB : notification des résultats : à l’issue de l’approbation des projets (PCD) par  le CA, les promoteurs retenus en seront informés et les résultats finaux seront publiés au tableau d’affichage de la Direction générale du FONRID (sis à la Cité 1200 logements) et sur les sites web du FONRID (www.fonrid.gov.bf), du MESRSI, du CNRST, de l’UOI JK-Z, de l’UO2, de l’UNZ, de l’IRD et du CIRAD.

Ces résultats seront disponibles au plus tard le 15 Janvier 2018 à 15h 00 TU.

Le dossier de soumission de la note conceptuelle est composé de (pour la police et la taille des caractères, voir Guide de rédaction de projets du FONRID) :

  • La fiche de candidature (annexe a : 1 page maximum),
  • La fiche d’identification de projet (annexe b : 2 pages maximum),
  • La présentation du contexte et justification (1/2 page maximum),
  • La présentation des partenaires, de leurs rôles et responsabilités (1/2 page maximum).

Le dossier doit parvenir au secrétariat du FONRID (sis à la Cité 1200 logements), 01 BP 5933 Ouagadougou 01, Email : fonrid@recherche.gov.bf.  La direction générale du FONRID est située à la Cité 1200 logements (entre les agences locales de la Sonabel et de UBA), Tél : (226) 25 41 25 48 ou (226) 70 24 26 13, Email : fonrid@recherche.gov.bf.

La direction des projets et programmes du FONRID est chargée de la réception, de la vérification de la conformité et du traitement préliminaire des requêtes de financement. Elle apportera aux postulants toute assistance requise pour la compréhension des procédures et la préparation des dossiers de soumission.

Critères de recevabilité des projets

  • Les idées de projets doivent être basées sur des acquis préalables en matière de recherche ou d’innovation et des résultats attendus réalisables dans la durée du projet.
  • Le projet doit être soumis dans les délais et aux formats exigés et être complet ;
  • Le coordonnateur du projet ou un membre de l’équipe de projet ne doit pas être membre du staff administratif ou technique du FONRID, de l’IRD, du CIRAD, de l’ANVAR ou de la Fabrique ;
  • Une personne (chercheur, innovateur, inventeur, etc.) ayant coordonné ou été membre principal en tant que partenaire d’un projet et qui s’est illustré par une mauvaise gouvernance (financière, technique, etc) est exclu de la compétition. Sa présence au sein d’une équipe candidate disqualifie d’emblée la proposition ;
  • La durée de mise en œuvre du projet ne doit en aucun cas dépasser 12 mois ;
  • Le montant de la subvention demandée au FONRID est de dix (10) millions de francs CFA au maximum. Cependant le coût total du projet peut être supérieur à ce montant en cas de cofinancement (vivement encouragé). Dans ce dernier cas, la proposition devra clairement indiquer la source, le montant de ce cofinancement et les aspects du projet pris en charge par le(s) co-bailleur(s) ;
  • Les voyages à l’intérieur ne rentrant pas dans le cadre de l’exécution du projet ne sont pas éligibles ;
  • Les salaires, les bourses d’études et les missions à l’extérieur du Burkina Faso ne sont pas éligibles pour cet appel.

Partenariat : Les institutions partenaires pouvant être impliquées dans l’exécution du projet peuvent être des structures publiques et privées faisant de l’innovation ou de la recherche-développement (universités, centres de recherche, instituts de recherche), des ONG, des associations de producteurs, d’inventeurs, d’innovateurs, des PME-PMI, etc., officiellement reconnues au Burkina Faso (avec un récépissé en cours de validité).

Principaux critères de sélection

Les principaux critères de sélection des projets sont, entre autres : (i) la pertinence de la thématique abordée, (ii) la conformité de la proposition avec les thèmes et les termes de l’appel (l’innovation en vue d’une intensification durable de la production agro-sylvo-pastorale), (iii) l’impact potentiel des résultats sur les populations, (iv) la qualité de l’équipe (compétence scientifique,  pluridisciplinarité, partenariat/coopération entre  institutions), (v) la faisabilité des activités dans le temps prévu, (vi) le budget.

Autres informations

Pour toute information, bien vouloir appeler au (226) 25 41 25 48, (226) 70 24 26 13, (226) 76 60 85 89, ou (226) 78 24 17 27 ou écrire à l’adresse email : fonrid@recherche.gov.bf .

Télécharger le Guide d’élaboration des projets FONRID

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

compteur