Dernières nouvelles

Historique

2014-06-09_091653
2014-06-09_092246
2014-06-09_092234
2014-06-09_092155
2014-06-09_091704
2014-06-09_091138
2014-06-09_090501
2014-06-09_090526
2014-06-09_090604
2014-06-04_120252

Historique

La première station de recherche  expérimentale de la colonie de Haute   Volta a été créée  en 1919 dans la   région de Koudougou  (Saria). Elle n’a    commencé à  fonctionner véritablement qu’en 1925. L’objectif poursuivi était d’évaluer les potentialités et les connaissances des sociétés africaines en vue d’informer la métropole.

En 1937, le souci d’organisation scientifique des colonies, exprimé par Maurice MOUTET, ministre français des colonies aboutit à la création de l’institut française d’Afrique noire (IFAN) dont le siège est implanté à Dakar. Il deviendra plus tard Office de la Recherche Scientifique d’Outre-Mer (ORSTOM).

Cependant en 1950, par la détermination de Guy LEMOAL, le centre IFAN de Haute-Volta est né; il couvrait les sciences naturelles et humaines.

A partir des indépendances en 1960, le manque de chercheurs et de techniciens conduit au rattachement de l’IFAN à la Présidence puis au Ministère de l’Education Nationale avant de devenir Centre Voltaïque de Recherche Scientifique (CVRS).

Jusque-là dirigé par les expatriés, c’est à partir de 1969 que la direction du CVRS est assurée par les nationaux avec pour premier directeur, Marcel POUSSI.

En 1978, il est créé un ministère des enseignements supérieurs et de la recherche scientifique dans l’optique de regrouper toutes les institutions de recherche. Le Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) remplace dès lors le CVRS, avec successivement comme directeurs :

Mouhoussine NACRO, Edgard Gomtibo BONKOUNGOU, Issiaka ZINIBALA KABORE, Albert GUIGMA, Gnissa KONATE, Michel P. SEDOGO, Basile L. GUISSOU et actuellement Roger Ch. H. NEBIE .

Le CNRST comptait 926 employés dont plus de 250 chercheurs.

Avec la première place qui lui revient dans la recherche au Burkina Faso, le centre est devenu Etablissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Technique (EPSCT) au conseil des ministres du vendredi 27 mai 2005.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

compteur